Le Point - 29 Juillet 2010

Le menu sur un chevalet !

 

Les environs furent fréquentés par des artistes au XIXe siècle. Le presbytère à la blanche façade de pierre est ainsi devenu l'Auberge des peintres.

 

Dans le superbe jardin, on choisit le menu palette à la main ou sur chevalet. La cuisine est aussi belle que savoureuse.

 

Le pavé de boeuf au camembert s'accompagne d'un verre de cidre. La même boisson servira la poelée de pommes flambée au Calvados.

 

Source : Le Point n°1976 | 29 juillet 2010 | XIII

  • Drapeau Francais
  • Drapeau Anglais
Tables normandes : la vallée des peintres Avec les beaux jours qui reviennent, j'ai eu envie d'all...
L'Auberge de La Vallée des Peintres est heureuse de vous informer de l'obtention de sa troisième &...
Tandem : Sophie Decaix et Christian Tournier, hôtes de l'auberge.